Jean Luc Chimier mars 27, 2019 Pas de commentaire

LES ROBINETS D’INCENDIE ARMÉS (RIA)
Une installation de RIA, selon la règle en vigueur d’installation R5 de APSAD, est constituée de différents postes de RIA répartis dans le risque à protéger. Leur distance d’attaque, environ 3 mètres, et leur durée d’action sont beaucoup plus importantes que les extincteurs. L’alimentation en eau des RIA est assurée par une source d’au moins 10 m³ devant garantir une autonomie minimum de 20 minutes (réseau d’eau public, réservoirs d’eau sous pression, réservoirs à charge gravitaire…).
Tout point de la surface des locaux doit pouvoir être couvert par au moins deux jets, de sorte qu’en cas de départ d’incendie un des RIA soit accessible. Pour garantir le bon fonctionnement des RIA, une surveillance et une maintenance régulières annuelles doivent être pratiquées.
ÉQUIPIERS DE PREMIÈRE INTERVENTION ET ÉQUIPIERS DE SECONDE INTERVENTION (EPI/ESI)
Formaliser l’organisation d’un service de sécurité permet d’empêcher la propagation de l’incendie et de faciliter l’intervention des secours externes.
La règle d’organisation de l’APSAD R6 « Règle d’organisation et système de management : Maîtrise du risque incendie » définit l’organisation d’un service de sécurité dans une entreprise. Le service de sécurité est composé d’un responsable, nommé par le chef d’entreprise et d’une ou plusieurs équipes d’intervention.

Les EPI (Equipiers de Première Intervention)
Leur rôle est d’intervenir rapidement avec les moyens techniques qu’ils ont à disposition pour éteindre ou réduire l’incendie (extincteurs portatifs et mobiles, RIA, etc.). La formation des EPI doit avoir lieu tous les ans.
Les ESI (Équipiers de Seconde Intervention)
Leur rôle consiste, en attendant l’arrivée des secours extérieurs, à compléter l’action des Équipiers de Première Intervention (EPI) en apportant et en utilisant des moyens complémentaires l’extinction. La formation des ESI doit avoir lieu tous les trimestres.

Les EIT (Équipiers d’Intervention Technique)
Leur mission est d’effectuer les coupures et/ou les mises en sécurité des énergies et fluides (électricité, gaz, chauffage, ventilation, réseau hydraulique, arrêt des machines, etc.).
Si nécessaire, les EIT doivent avoir les habilitations et/ou autorisations nécessaires.
CONTACT AVEC LES SAPEURS-POMPIERS
Afin d’optimiser leur éventuelle intervention, les sapeurs-pompiers doivent avoir une bonne connaissance des risques de l’entreprise.
Des relations professionnelles avec le centre de sapeurs-pompiers dont dépend le site devraient être instaurées. Un certain nombre d’informations susceptibles d’optimiser toute intervention des pompiers :
activité détaillée, plans, personnel, horaires… devrait être communiqué et notamment après chaque modification majeure des risques.

Découvrez nos solutions de prévention sur www.allianz.fr/entreprise

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *