Jean Luc Chimier avril 20, 2018 Pas de commentaire

Maladie, accident, problème familial… L’absence à répétition
d’un salarié coûte cher. Monsieur D. dirigeant d’une PME dans la
production viticole en a fait les frais. Sans la Protection Juridique,
l’aventure aurait pu très mal tourner pour son entreprise…

L’absentéisme désorganise le fonctionnement de l’activité, répercute
une charge de travail supplémentaire aux autres salariés présents et peut même fragiliser l’entreprise. Quel que soit le motif de son absence, le salarié doit en aviser son employeur et l’organisme de
sécurité sociale. Mais il arrive qu’un salarié ne donne aucune justification. C’est ce qui s’est passé pour ce viticulteur. Comment
réagir ? Monsieur D. a eu le bon réflexe : faire jouer son assurance Protection Juridique.
Une demande de justification des absences du salarié sans retour…
Septembre est une période charnière pour l’entreprise de Monsieur D. car les vendanges démarrent. Face aux absences injustifiées et répétées d’un de ses salariés, Monsieur D. lui envoie une lettre de mise en demeure pour qu’il justifie de ses absences et reprenne ses fonctions. Son salarié ne lui répond pas.

Un licenciement en bonne et due forme du salarié
Pour procéder à la cueillette du raisin – car la nature n’attend pas – et préserver sa récolte et son entreprise, Monsieur D. embauche un nouveau collaborateur pour le remplacer. Parallèlement, il notifie
son licenciement au salarié absent, en respectant le formalisme lié à l’entretien préalable.

L’intervention Allianz Protection Juridique
Quelques mois plus tard, Monsieur D. reçoit une convocation devant le Conseil de Prud’hommes : son salarié conteste son licenciement ! Inquiet, le viticulteur contacte immédiatement
Allianz Protection Juridique, afin d’être accompagné. Un juriste spécialisé en droit du travail prend en charge le dossier. Celui-ci vérifie que la procédure et les motifs de licenciement appliqués
respectent la loi et rassure Monsieur D. sur ses chances de succès.

Un accompagnement de l’avocat devant le Conseil de Prud’hommes
Monsieur D. est mis en relation avec un avocat spécialiste. Allianz Protection Juridique prend en charge les honoraires de l’avocat jusqu’à 1 450 €. Tout est mis en oeuvre pour défendre ses intérêts.
La résolution du litige : Monsieur D. obtient gain de cause.
Le Conseil de Prud’hommes rend une décision en faveur de Monsieur D. et reconnaît que l’absence répétée et injustifiée peut constituer une cause de licenciement pour faute.
Grâce à Allianz Protection Juridique, Monsieur D. a évité une procédure longue et coûteuse.
Les litiges avec les salariés et avec les Prud’hommes sont courants et peuvent avoir des répercussions financières graves sur l’activité des artisans, commerçants et professions libérales. Les contrats Allianz Protection Juridique permettent d’assurer la défense de vos intérêts en cas de litige : des conseils de juristes spécialisés, l’assistance d’un avocat si besoin, une prise en charge financière en cas de recours à un expert, un huissier ou en cas de procédure devant les tribunaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *